News

Où faire le test covid 19 à Fuerteventura

Faire le test à l’aéroport :

Depuis vendredi 26 mars dernier, la société Eurofins Megalab a ouvert la clinique COVID à l’aéroport de Fuerteventura où différents types de tests peuvent être effectués.

Son emplacement est dans le hall d’enregistrement nord. La traitance des essais sera effectuée avec un RENDEZ-VOUS disponible à travers les modalités suivantes:

En ligne via le site Web :

https://eurofins-megalab.com/pruebas-covid-19-en-los-aminos-de-espana/

Ou avec l’application TrustOne qui peut être téléchargée depuis le même site Web à l’aide d’un code QR.

Ou par téléphone au +34900100880

De plus, si les clients se présentent au centre qui se trouve déjà dans l’aéroport sans rendez-vous préalable, ils recevront un rendez-vous et seront pris en charge dans les plus brefs délais.

Les prix des services sont détaillés ci-dessous:

PCR 70 €

ANTIGENES 29,17 €

SÉROLOGIQUE 35 €

Le temps de réponse maximal est de 12 heures

Où se faire tester pour le covid avant son voyage

Mise à jour : 15 mars 2021

Nous essayons toujours de vous informer au mieux et au plus vite sur la situation des voyages vers Fuerteventura

Voici donc plusieurs possibilités de vous faire tester par test PCR pour la covid-19 72 heures avant votre depart (test obligatoire à partir de 6 ans) de la Belgique pour voyager à Fuerteventura :

Demandez le résultat de votre test PCR en anglais, espagnol, allemand ou français.

Les contrôles se feront à l’aéroport de départ et/ou à celui d’arrivée où vous devrez donc présenter votre QRcode ainsi que votre test négatif au covid-19

L’Espagne a approuvé cette mesure une fois que la Commission européenne a accepté de l’installer dans l’UE et malgré le fait que la plupart des pays européens exigeaient déjà ce type de mesure pour entrer sur leur territoire.

Et n’oubliez pas de toujours remplir le formulaire espagnol pour recevoir votre QRcode 48 heures avant votre départ.

https://www.spth.gob.es/

Pour nos clients français, voici l’annuaire de tous les centres de dépistage : https://sante.fr/recherche/trouver/DepistageCovid

Pour nos clients anglais, voici une liste de labos de tests en Angleterre :

Piccadilly Circus 44-46 Regent St, London, W1B 5RA
Sedley Place 361 Oxford St, London, Middlesex, W1C 2JL
London White City Shopping Centre Ariel Way, London, Middlesex, W12 7HT
Manchester Market Street 32 Market St, Manchester, Lancashire, M1 1PL
Birmingham High Street 66 High St Birmingham, West Midlands, B4 7TA
Glasgow Braehead Centre 68 Braehead Shopping Centre, Kings Inch Rd, Glasgow, Lanarkshire, G51 4BP
London Brent Cross Shopping Centre Brent Cross Shopping Centre, London, Middlesex, NW4 3FB
London Kensington 127A Kensington High St, London, Greater London, W8 5SF
London Stratford 31-34 The Arcade
Edinburgh the Gyle Centre Gyle Ave
Edinburgh EH12 9JH

Fuerteventura en niveau 2 covid

Fuerteventura entrera demain jeudi en alerte de niveau 2 pour covid. Le décret sera approuvé par l’Exécutif canarien lors de la réunion du Conseil des gouverneurs qui se tiendra cet après-midi.

Le Cabildo de Fuerteventura et les six communes de Fuerteventura attendent la décision de l’Exécutif avant d’adopter les mesures du Plan d’urgence insulaire ou d’adopter les restrictions annoncées par La Oliva et Tuineje, aujourd’hui désactivées après avoir connu cette dernière heure.

Cela implique un durcissement des mesures restrictives, qui se traduit, entre autres préceptes, par l’  avance du couvre-feu à 23h00, la réduction de la capacité à 50% dans les transports en commun, ainsi que dans des rencontres entre non-cohabitants , qui vont de six à quatre personnes. Depuis samedi, le Journal Officiel des Îles Canaries (BOC) recueille le décret 1/2021, du 7 janvier, qui contient ces dispositions spécifiques et temporaires pour  contenir la propagation du SRAS-CoV-2  dans l’archipel.

De plus, les réunions de personnes non cohabitantes sont limitées à un maximum de quatre, tant dans les espaces publics que privés, il ne peut donc pas y avoir plus de quatre personnes aux tables des restaurants. De plus, la capacité des transports publics est réduite à 50%, la surveillance étant renforcée aux heures de pointe pour éviter les foules.

En ce qui concerne les  visites dans les centres de santé et les maisons de repos , au niveau d’alerte 2, elles sont limitées et doivent être supervisées par le personnel de ces centres eux-mêmes. Il est également recommandé d’augmenter la ventilation dans les espaces pour réduire le risque de contagion.

Règles anti covid aux Canaries

A partir du 11 janvier, entre en vigueur de nouvelles règles du gouvernement des îles Canaries qui a finalisé la validité des restrictions spécifiques et extraordinaires adoptées le 23 décembre pour les vacances de Noël. Le niveau de transmission observé dans l’archipel nécessite de mettre à jour les mesures qui resteront en vigueur jusqu’au dimanche 24 janvier. Ces mesures seront en vigueur pendant une période de 14 jours, qui peut être prorogeable en fonction de l’évolution des données. Cependant, la semaine prochaine, la situation sera à nouveau analysée et des décisions pourront être prises sur la situation de certaines îles, en fonction de l’évolution de la situation.Les nouvelles mesures répondent à la situation épidémiologique de chaque île. La tendance à la hausse des données ne reflète pas encore l’impact de la période des fêtes, cette stratégie de confinement doit donc être maintenue. Compte tenu des indicateurs d’incidence cumulée de chaque île, de la traçabilité du virus et des données sur la capacité de soins, les îles Canaries se positionnent à un niveau de risque qui correspond à un niveau d’alerte 2 ; bien que chaque île ait une position différente en fonction de son évolution épidémiologique.Niveaux d’alerte par îlesLes mesures adoptées répondent à tout moment à des critères scientifiques convenus et approuvés par le Conseil Interterritorial du Système National de Santé. Ils sont définis et appliqués dans chaque domaine (social, travail, restauration, loisirs, sports, etc.) en fonction des indicateurs et des niveaux d’alerte établis.

Niveau d’alerte 3 : Tenerife

Restrictionn à l’entrée et à la sortie des personnes à Ténérife est maintenue pour continuer au niveau d’alerte 3, sauf pour cause justifiée qui survient pour l’une des raisons envisagées à l’article 6 du décret royal 926/2020 du 25 octobre.Limitation de la liberté de mouvement des personnes la nuit . Au niveau d’alerte 3, la liberté de mouvement des personnes est limitée tous les jours de 22 heures à 6 heures. Ces limitations n’affectent pas la réalisation des activités essentielles contenues à l’article 5 du décret royal 926/2020 du 25 octobre, telles que l’acquisition de médicaments et de produits de santé dans les bureaux de pharmacie; assistance aux centres, services et établissements de santé: assistance aux centres de soins vétérinaires pour des raisons urgentes et respect des obligations professionnelles, professionnelles, commerciales, institutionnelles ou légales; assistance et soins aux animaux domestiques ou dans les fermes d’élevage, entre autres.Capacité entre non-cohabitants dans les espaces publics et privés. Au niveau d’alerte 3, la permanence des personnes dans les espaces publics et privés fermés ou extérieurs sera limitée aux personnes cohabitant, sauf dans les hôtels et restaurants et en respectant le nombre maximum de quatre utilisateurs par table.Mesures spécifiques pour les hôtels, restaurants et terrasses, bars et cafés. Au niveau d’alerte 3, le nombre de dîners par table est maintenu à 4 personnes, la fermeture au public avant 22 heures et l’interdiction de service dans les espaces intérieurs, à l’exception de ceux des centres de santé, ceux des centres de travail pour la consommation de son personnel et ceux des hébergements touristiques à l’usage exclusif des hôtes en hébergement. Dans tous les cas, le service de collecte des aliments et boissons sur place et la livraison à votre domicile sont autorisés. Sur les terrasses ou autres espaces extérieurs dépendant de l’établissement, les activités qui incitent à ne pas maintenir une distance de sécurité interpersonnelle ou à ne pas porter de masques, comme les danses, le karaoké, etc. sont interdites.Établissements et locaux de jeux et paris. Au niveau d’alerte 3, les sites de jeux et de paris récréatifs seront fermés.Pratique sportive. La pratique d’activités physiques et sportives est interdite dans les zones intérieures des installations et centres sportifs. L’exercice physique en plein air peut être effectué individuellement et à condition que la distance de sécurité interpersonnelle de 2 mètres puisse être maintenue en permanence.Centres hospitaliers et centres de santé.Dans les hôpitaux, les visites externes sont suspendues sauf dans le cas des mineurs, des femmes enceintes, des patients en phase terminale accompagnants et des autres situations cliniques jugées nécessaires à la discrétion du médecin. Dans les maisons de retraite pour personnes âgées, les sorties des résidents en dehors des centres et les visites externes sont suspendues, sauf dans le cas d’accompagnement des patients en phase terminale et dans les autres situations jugées nécessaires à la discrétion de la direction du centre pour des raisons de santé. Les patients qui sont des cas confirmés d’infection résolue seront exemptés de cette limitation. De plus, l’utilisation de masques et d’écrans faciaux de type FFP2 est recommandée par le personnel qui s’occupe directement des patients dans ces centres,Transport public. Dans les transports terrestres publics réguliers de passagers urbains et métropolitains, sur les îles aux niveaux d’alerte 2 et 3, leur capacité est réduite à 50%. Dans toutes les îles, la surveillance des transports terrestres urbains sera renforcée aux heures de pointe pour éviter les foules. Aux heures de pointe, évitez d’utiliser les transports en commun pour des trajets non essentiels ou reportés. Il est recommandé d’augmenter la fréquence des horaires de transport en commun, en veillant à une ventilation adéquate et au respect des mesures de prévention, qui incluent ne pas manger ou boire et utiliser correctement le masque.

Niveau d’alerte 2 : Gran Canaria, Lanzarote et La Gomera

Limitation de la liberté de mouvement des personnes la nuit. La liberté de circulation des personnes est limitée la nuit de 23h00 à 6h00 tous les jours.Capacité entre non-cohabitants dans les espaces publics et privés. La permanence des groupes de personnes est limitée à un maximum de 4 personnes, sauf dans le cas des cohabitants. Si le groupe comprend à la fois des personnes cohabitant et non cohabitant, il ne dépassera pas 4 personnes.Mesures spécifiques pour les hôtels, restaurants et terrasses, bars et cafés. Le nombre de convives par table est réduit à 4 personnes et ferme au public avant 23h. Sur les terrasses ou autres espaces de plein air dépendant de l’établissement, les activités qui incitent à ne pas maintenir une distance de sécurité interpersonnelle ou à ne pas porter de masques, comme les danses, le karaoké, etc. sont interdites.Pratique sportive. Pour les activités collectives dans lesquelles il n’est pas possible de maintenir en permanence la distance de sécurité de 2 mètres, un nombre maximum de 6 et 4 personnes par groupe, respectivement, y compris le moniteur, est autorisé.En outre, les sports d’équipe ou les pratiques ou exercices dans lesquels le maintien de ladite distance ne peut être garanti à tout moment ne peuvent être pratiqués. Pour les activités collectives dans lesquelles il n’est pas possible de maintenir en permanence la distance de sécurité de 2 mètres, un nombre maximum de 6 et 4 personnes par groupe, respectivement, y compris le moniteur, est autorisé.Centres hospitaliers et centres de santé. Les visites seront limitées et devront être supervisées par le personnel du centre, et les mesures de prévention établies seront poussées à l’extrême. De plus, l’utilisation de masques et d’écrans faciaux de type FFP2 est recommandée par le personnel qui a une prise en charge directe des patients dans ces centres, ainsi qu’un renforcement de la ventilation.Transport public. Dans le transport terrestre public régulier de passagers urbain et métropolitain, sa capacité est réduite à 50%. La surveillance du transport terrestre urbain sera renforcée aux heures de pointe pour éviter les foules. Aux heures de pointe, évitez d’utiliser les transports en commun pour des trajets non essentiels ou reportés. Il est recommandé d’augmenter la fréquence des horaires de transport en commun, en veillant à une ventilation adéquate et au respect des mesures de prévention, qui incluent ne pas manger ou boire et utiliser correctement le masque.

Niveau d’alerte 1 : Fuerteventura, La Palma et El Hierro

Limitation de la liberté de mouvement des personnes la nuit. la liberté de mouvement des personnes est limitée la nuit de 00h00 à 06h00 tous les jours.Capacité entre non-cohabitants dans les espaces publics et privés . La permanence des groupes de personnes est limitée à un maximum de 6 personnes, sauf en cas de cohabitation, comprenant comme telles les personnes qui résident sous le même toit. Dans le cas où le groupe comprend à la fois des personnes cohabitant et non cohabitant, le groupe ne dépassera pas 6 personnes.Mesures spécifiques pour les hôtels, restaurants et terrasses, bars et cafés. Le nombre de convives par table est réduit à 6 personnes et la fermeture au public avant 00h00. Sur les terrasses ou autres espaces de plein air dépendant de l’établissement, les activités qui incitent à ne pas maintenir une distance de sécurité interpersonnelle ou à ne pas porter de masques, telles que danses, karaoké, etc. sont interdites.Pratique sportive. Pour les activités de groupe dans lesquelles il n’est pas possible de maintenir en permanence la distance de sécurité de 2 mètres, un nombre maximum de 6 et 4 personnes par groupe, respectivement, y compris le moniteur, est autorisé. En outre, les sports d’équipe ou les pratiques ou exercices dans lesquels le maintien de ladite distance ne peut être garanti à tout moment ne peuvent être pratiqués. Pour les activités de groupe dans lesquelles il n’est pas possible de maintenir en permanence la distance de sécurité de 2 mètres, un nombre maximum de 6 et 4 personnes par groupe, respectivement, y compris le moniteur, est autorisé.Transport public. La surveillance du transport terrestre urbain sera renforcée aux heures de pointe pour éviter les foules. Aux heures de pointe, évitez d’utiliser les transports en commun pour des trajets non essentiels ou reportés. Il est recommandé d’augmenter la fréquence des horaires de transport en commun, en veillant à une ventilation adéquate et au respect des mesures de prévention, qui incluent ne pas manger ou boire et utiliser correctement le masque.

Rappel des restrictions à Fuerteventura

Parmi les restrictions imposées aux îles, dont le masque obligatoire pour les plus de 6 ans, le gouvernement insulaire a annoncé que le nombre maximum de personnes pouvant se retrouver pour les repas ou les fêtes de Noël, jusqu’au 10 janvier 2021, sauf en cas de cohabitation, sera de six. Un maximum de 10 personnes peut se réunir aux dates indiquées, soit les 24, 25 et 31 décembre 2020 et les 1er et 6 janvier 2021. Les mineurs de 0 à 6 ans sont exclus des limitations.

Il est conseillé de limiter au maximum les interactions sociales les 10 jours précédant le voyage et de prendre des mesures extrêmes de prévention à l’arrivée.

Le couvre-feu aux îles Canaries sera de 01h00 à 06h00, du 23 décembre au 10 janvier, sauf la nuit du 24 au 25 décembre et la nuit du 31 décembre, 2020 au 1er janvier 2021, date à laquelle il sera prolongé à 01h30.

Numéros utiles à Fuerteventura


EMERGENCIES – URGENCIAS – URGENCES : 112


FIREFIGHTERS – BOMBEROS – POMPIERS : 080


NATIONAL POLICE – POLICÍA NACIONAL – POLICE NATIONALE : 091


GUARDIA-CIVIL : 062


HOSPITAL – HOSPITAL – HÔPITAL : (+34) 928 862 000 / (+34) 928 862 124


VETERINARIAN – VETERINARIO – VÉTÉRINAIRE : (+34) 928 530 267


AIRPORT – AEROPUERTO – AÉROPORT : (+34) 928 860 500 / (+34) 902 404 704


TAXIS CALETA DE FUSTE : (+34) 928 163 004


TAXIS PUERTO DEL ROSARIO : (+34) 928 850 216

Test PCR obligatoire au départ des aéroports pour l’Espagne

L’Espagne a enfin écouté ce que le secteur du tourisme canarien demande au gouvernement depuis des mois: la réalisation de tests PCR ou antigéniques dans les aéroports sur tous les voyageurs. Et oui, selon le journal El País, l’Espagne a décidé d’imposer le caractère obligatoire d’un test PCR négatif 72 heures avant l’arrivée à tous les voyageurs en provenance de pays à risque de coronavirus.

«Cela a été annoncé ce mercredi par le ministère de la Santé après que son propriétaire, Salvador Illa, l’ait communiqué aux conseillers régionaux du Conseil interterritorial du système national de santé. La mesure entrera en vigueur le 23 novembre », précise le journal national.

C’est une très bonne nouvelle pour le secteur du tourisme canarien et pour l’Exécutif régional qui a jugé essentiel de pouvoir rétablir l’arrivée de touristes des îles et qui a été très satisfait de la nouvelle, même si ce ne serait pas plus s’il était autorisé à les touristes choisissent entre la PCR et le test antigénique, un peu moins cher et tout aussi efficace.

Dans le cas des pays européens et de la zone Schengen, la carte des risques préparée par le Centre européen de contrôle des maladies (ECDC) sera suivie.

Selon le dernier rapport de cet organisme, tous ces pays sont à risque maximal, à l’exception de la Norvège, de la Finlande et de la Grèce qui seraient a priori les seuls dispensés de présenter le test. Pour les pays tiers, la référence sera l’incidence de base accumulée pour 100 000 habitants en 14 jours, complétée par les capacités mises en œuvre comme prévu dans le Règlement sanitaire international.

Dans le formulaire de contrôle sanitaire que tous les passagers doivent remplir avant d’entrer dans le pays, ils devront répondre à partir du 23 novembre à la question de savoir s’ils ont un PCR négatif effectué dans les 72 heures précédant leur arrivée en Espagne. Les autorités peuvent demander au passager d’accréditer le résultat du test. Le document doit être l’original, rédigé en espagnol ou en anglais et peut être soumis au format papier ou électronique, comme indiqué par Santé.

Source : https://www.lancelotdigital.com/nacional/espana-por-fin-impondra-pruebas-pcr-en-aeropuertos

L’Europe se confine et les îles Canaries se meurent

La situation épidémiologique des îles Canaries est privilégiée par rapport au reste de l’Espagne et à pratiquement toute l’Europe. Cela a conduit des pays comme le Royaume-Uni, l’Allemagne ou les Pays-Bas à lever leurs recommandations de ne pas se rendre dans l’archipel, décisions qui étaient perçues comme une auréole d’espoir pour le secteur du tourisme des îles, mais qui, en moins d’une semaine, commencent à être tronquée à nouveau. Les gouvernements des principaux marchés émetteurs de la communauté autonome ont annoncé qu’ils retournaient à l’isolement et dans tous les cas, ils dureront au moins jusqu’au début décembre.

Covid-19 se propage à travers l’Europe à une vitesse jusqu’ici inconnue. Les infections se multiplient à un rythme vertigineux et tous les pays enregistrent, jour après jour, de nouveaux records de nouveaux positifs. Cela a conduit les gouvernements à commencer à opter pour le confinement à domicile de leurs populations, à tenter de s’attaquer au problème et, accessoirement, à essayer d’arriver avec un peu d’espoir à la campagne de Noël qui est sur le point de commencer. Le premier des pays à annoncer le verrouillage a été le Royaume-Uni. Son Premier ministre, Boris Johnson, a publié de nouvelles mesures visant à contenir l’avancée du coronavirus, applicable en Angleterre et, parmi elles, la détention à domicile jusqu’au 2 décembre.

De même, la fermeture des bars et des magasins non essentiels sera obligatoire, à l’exception de la livraison à domicile. Cependant, le coup porté au tourisme canarien de la part du pays dont, selon les données de Frontur, en 2019, près de cinq millions de voyageurs sont partis pour l’archipel, est l’interdiction de faire des voyages internationaux et nationaux qui ne sont pas pour des raisons justifiées, ainsi que le nuitées loin de chez eux. L’Allemagne, qui a envoyé l’an dernier 2,6 millions de touristes aux îles Canaries, rejoint également le confinement, qui durera, en principe, jusqu’au 30 novembre, bien que le gouvernement d’Angela Merkel n’exclut pas de le prolonger.

Le Royaume-Uni maintiendra le confinement en Angleterre jusqu’au 2 décembre

Un autre des pays à rejoindre les limites a été la France, qui sur le marché canarien représentait 583 000 touristes. Dans son cas, l’enfermement se poursuivra jusqu’au 1er décembre, même s’il ne sera pas aussi strict que celui vécu en mars. Quelque chose de similaire à ce qui se passe en Irlande, un pays qui a envoyé 584 000 touristes dans l’archipel l’année dernière, selon Frontur. Dans son cas, l’emprisonnement sera prolongé d’un jour de plus que les Français, jusqu’au 2 décembre. Jusqu’à présent, la Belgique sera celle qui appliquera le plus long confinement, jusqu’au 15 décembre. D’autres marchés plus petits, mais cette année après année ajoutent de nouveaux adeptes dans les îles sont les Portugais et les Autrichiens.

Dans le premier cas, l’enfermement n’a pas encore eu lieu, mais le gouvernement portugais d’Antonio Costa, étudie sa mise en pratique entre le 1er et le 15 décembre, forçant la fermeture de tous les établissements et commerces. De son côté, l’Autriche maintiendra un semi-confinement jusqu’au 3 décembre. Ainsi, l’association hôtelière Ashotel s’est déjà prononcée sur les confinements, affirmant qu’ils seront «un coup dur» pour le secteur de l’Archipel. « Nous espérons pouvoir encore sauver une partie de la saison hivernale », a déclaré le directeur de l’Ashotel, Juan Pablo González, qui a rappelé les actions menées pour garantir la sécurité sanitaire des touristes se rendant aux îles Canaries.

Traduction google de l’article :

https://tiempodecanarias.com/noticia/turismo/europa-se-confina-y-castiga-al-turismo-canario