News

Les Canaries : Zone sûr pour le tourisme

Le président TORRES a déclaré: « Aujourd’hui est un jour heureux après tous ces mois de souffrance »
C’est officiel … les îles Canaries ont été choisies par l’Organisation mondiale du tourisme comme zone particulièrement sûre pour le tourisme du 21e siècle et l’après-pandémie.
L’office de tourisme déclare: « nous utiliserons ce nom pour promouvoir les huit îles Canaries comme une validation de notre destination, car il nous donne une identité internationale en tant que lieu à visiter en toute sécurité ».

Formulaire pour voyager en Espagne

A partir du 1er juillet 2020, si vous voyagez en Espagne par avion en provenance d’autres pays, il est obligatoire de compléter et signer le formulaire FCS associé à votre voyage, indépendamment de votre nationalité, âge ou toute autre considération. Ce formulaire devra être complété par chacun des passagers qui seront responsables de la véracité et précision de l’information fournie. Au cas où le passager serait un mineur ou une personne dépendante/incapable, le formulaire peut être complété par son tuteur qui se rendra responsable de la véracité de l’information fournie.

Si votre compagnie aérienne ne vous le rappelle pas, faite le sur le site du gouvernement espagnol.

Lien du formulaire et des applications Android et IOS : https://www.spth.gob.es/

Lien du formulaire papier à télécharger pour le retour (en Belgique …) : https://www.holafuerteventura.com/download/Paxlocator-EN.pdf

Les commerces ouverts à Caleta de fuste et ses environs

Atlantico Center – La plupart des magasins sont ouverts, y compris le supermarché Spar. Le bowling et la salle de jeux sont fermés. Les restaurants Ocean View, Shivam, Gala Cafe et Tex Mex sont tous ouverts. Le Centre ferme à 15h le dimanche. Le cinéma Yelmo est ouvert.

Pharmacie – El Castillo Center

Pharmacie – Castillo Plaza

Repsol petrol station – Fuerteventura Golf Club

McDonalds

Ascension Restaurant

Algo Mas Restaurant

Diablo Majorero

Carmen Villazan

Dulce de Leche

Dulce de Leche Churreria

Species Vets

Caletadent

Tapas Bar

Just4

Cafeteria Piscolabis – Castillo Centro

Dog & Duck Bar

Cerveceria Tirol/El Capitan

Shirley’s Sanctuary of Health and Beauty

Las Vegas – opens 1st July

Bar Goris

Bar Studs

The Trafalgar

Winnit

Haveli – open from home delivery & takeaway only

Oliver Fly

British Food Stores

Fuerte Gym

Jacks

Open Blue Launderette

The Chocolate Shop

Ohana Lounge

California

Maxo’s Gym

Why Not?

Nails Massage

SiCko Tattoo

China Shop

Fuerteventura Residences

Hopscotch

Jose Alcaide Hairdressers

Valentina Nails & Spa

El Tucan

Carmen Villazan

Hiperdino Express supermarket – Los Arcos

The British Corner

Shivam – Castillo Centro

Little Havana

The Cave

O’Fado Restaurante Portugues

Step Inn

Souvenir El Castillo

Eurogift

Elite Jewellers

Cafeteria Piscolabis – Los Arcos

Beach Cafe

Smile Restaurante – from 29 June

Parapharma

Canary Surf Academy

Hiperdino supermarket – Montecastillo

Brit Foods Montecastillo

Ferreteria La Hondura – Montecastillo

Bollywood Spices Montecastillo

Fuerte Wifi – Mon, Weds & Thur

Sizzling Pig

Min 7

Chaplins

The Bell

Pizzart

Tommy Nutters

Scott’s Cafe & Bakery

The Pickled Palm

Princess Nails

The Barber Shop

Nonna Lia

Infinium Hairdressers

Undici bar

Viya supermercado

Cafe del Town

Zanzibar

Deep Blue Dive Center – Saturday and Sunday mornings for dives

Katrina’s Light Touch Therapies

D3

Cafe Mirante at the bus station

Costa de Antigua zone inndustrielle

Mercadona Supermarket

Lidl supermarket

Disa petrol station – El Matorral

IKEA

Fran y Chemi

Tu Casa bar

Panaderia Costa Antigua

Superbarato

China Town

Herbania frozen food

Monto paints

Hiperjugettes

Buen Dia cafe

Royal Kookaburra

U & Me Home

Costa de Antigua

The Crazy Goat

The Corner House Restaurant

Benny’s Sports bar & Lounge

Bombay Burritos

Jinxing

Mina Sun

Restaurant La Piramide – home delivery

Rugatino pizza – home delivery

Las Salinas

Restaurante Las Salinas del Carmen

Pozo Negro

Flip Flops Beach Cafe

Los Pescadores

Normes anti-covid pour voyager en avion

Avant de vous diriger vers l’aéroport

  • N’allez pas à l’aéroport si vous présentez l’un des symptômes suivants : fièvre, toux, essoufflement ou essoufflement.
  • Enregistrement en ligne . Apportez votre carte d’embarquement et les autres documents de voyage à l’aéroport.
  • Si vous venez de l’étranger, remplissez le formulaire de santé qui vous sera fourni par votre compagnie aérienne.
  • Assurez-vous d’avoir suffisamment de masques et de gel désinfectant  pour votre voyage. N’oubliez pas que, sauf indication contraire, vous devez renouveler les masques toutes les quatre heures.

Sur le chemin de l’aéroport

  • Veuillez noter que seuls les passagers peuvent entrer dans le terminal de l’ aéroport (seules les personnes accompagnant un passager ayant besoin d’assistance peuvent y accéder: les personnes à mobilité réduite ou les mineurs non accompagnés).
  • Venez avec suffisamment de temps pour vous enregistrer, passer le contrôle de sécurité et toute nouvelle procédure.
  • Dans la mesure du possible, ne transportez pas de bagages à main .
  • N’oubliez pas qu’il est obligatoire d’ utiliser un masque couvrant la bouche et le nez.
  • Suivez les mesures d’hygiène recommandées par le ministère de la santé: toux à l’intérieur du coude, lavez-vous les mains avec du savon, etc.

Aéroport de départ

  • Posez toutes vos questions au personnel de l’aéroport ou de la compagnie aérienne. Ils sont là pour vous aider.
  • Enregistrez tous vos bagages dans la mesure du possible.
  • À l’ aéroport, les sources d’eau n’utilisent qu’une bouteille ou un conteneur.
  • Assurez-vous de respecter la distance de sécurité physique , portez le masque et sachez que l’embarquement peut vous être refusé si vous ne respectez pas ces règles.

Dans l’avion

  • Lavez-vous souvent les mains avec le gel, toussez à l’intérieur du coude et portez toujours le masque . N’oubliez pas de le changer toutes les quatre heures.
  • Restez à l’écoute de la démonstration de sécurité du personnel de cabine pour vos instructions de vol spécifiques
  • Si vous avez des symptômes pendant le vol , prévenez le personnel de cabine.
  • Limitez vos mouvements à l’intérieur de la cabine au strict minimum.
  • Réduisez autant que possible l’ utilisation de buses individuelles d’alimentation en air .

Aéroport d’arrivée

  • L’ utilisation du masque est obligatoire si la distance de sécurité n’est pas respectée.
  • Gardez la distance de sécurité pendant que vous attendez vos bagages et récupérez-les individuellement .
  • Les passagers en provenance de l’étranger doivent fournir la carte de localisation des passagers que la compagnie aérienne leur fournira à l’aéroport et passer un contrôle de la température de santé étrangère avec des caméras thermiques.
  • S’ils vont vous chercher, n’oubliez pas qu’ils doivent vous attendre à l’extérieur du terminal . Seules les personnes qui vont chercher des passagers qui ont besoin d’aide peuvent y accéder.

N’oubliez pas en tout temps

  • Portez des masques , assurez-vous de les éliminer correctement dans le bac «Restes» et remplacez-les toutes les 4 heures (sauf indication contraire).
  • Dans la mesure du possible, respectez la distance de 1,5 mètre .
  • Lavez-vous les mains régulièrement pendant au moins 20 secondes avec du savon et de l’eau ou, si elles ne sont pas disponibles, utilisez des solutions de désinfectant pour les mains à base d’alcool.
  • Couvrez-vous la bouche et le nez avec un mouchoir jetable ou avec votre coude fléchi lorsque vous éternuez ou toussez.
  • Minimisez au maximum le contact avec n’importe quelle surface de l’aéroport ou à bord de l’avion.

Voici les normes à respecter en Espagne

Le gouvernement espagnol a défini un « plan de retour à normalité » pour encadrer la fin de la crise sanitaire du COVID-19. 

Le  décret  publié au bulletin officiel  expose les principales mesures de prévention et de coordination qui régiront notre quotidien une fois l’état d’alerte terminé, à partir du 21 juin 2020. Ces règles resteront en vigueur jusqu’à ce que le virus soit totalement vaincu et que le gouvernement déclare officiellement la conclusion de la crise sanitaire. Cela se produira « lorsqu’un traitement ou un vaccin efficace aura été élaboré contre le virus« , selon le ministre espagnol de la Santé Salvador Illa. Des mesures exceptionnelles pourront éventuellement être déclarées en cas d’urgence par le ministère de la Santé, mais elles devront être établies en accord avec les communautés autonomes. 

Distance et hygiène, toujours

Les mesures de distancement social et d’hygiène appliquées durant l’état d’alerte devront toujours être suivies jusqu’à ce que le virus soit totalement contrôlé. Une distance interpersonnelle minimale de 1,5 mètre doit être respectée (contre 2 mètres jusqu’à présent). Tous les centres de santé, les commerces, les établissements sportifs, éducatifs ou culturels entre autres, devront respecter des normes d’hygiène et de désinfection lors de leur réouverture complète à la fin de l’état d’alerte. Une nouvelle réalité post-pandémie qui se traduit par la mise en place de protocoles de nettoyage et par l’adaptation des espaces et des processus afin de permettre le maintien de cette distance minimale de 1,50 mètre entre les personnes. Chaque région sera chargée de définir des limites d’affluence si elle le souhaite. Sur les lieux de travail, les employeurs doivent adapter l’organisation de leurs équipes afin d’éviter l’accumulation de personnes, et adopter des mesures de désinfection et de ventilation adéquates.

Le port du masque reste obligatoire si pas de distance de 1,50 m

Lorsque cette distance interpersonnelle ne peut pas être appliquée sur la voie publique (dans les espaces à l’air libre comme dans les espaces fermés ouverts au public), le port du masque de protection des voies respiratoire reste obligatoire à partir de 6 ans. Il reste également obligatoire dans tous les transports, ainsi que dans les véhicules privés lorsque les passagers ne vivent pas dans le même foyer. Les personnes atteintes d’une maladie respiratoire pouvant être aggravée par le port du masque n’y sont pas soumises. Le refus de porter le masque peut être sanctionné par une amende de 100 euros. Seules les pharmacies sont habilitées à vendre des masques hygiéniques ou chirurgicaux à l’unité sans emballage, en garantissant leur bonne conservation. 

Système de contrôle et de détection national

L’urgence de la crise sanitaire a démontré aux autorités l’importance de la prévention et de l’organisation des ressources. Le décret de « retour à la normalité » définit le virus du COVID-19 comme une maladie de déclaration obligataire urgente, soumise à un réseau national de surveillance épidémiologique. Les personnes présentant des symptômes d’infection seront soumises à un test de diagnostic PCR par les autorités médicales. La collecte et l’analyse des données liées à l’épidémie sont essentielles pour contrôler la maladie. Les communautés autonomes doivent faire remonter au système de santé public national toutes les informations relatives à une infection de covid-19. D’autre part, chaque région autonome doit avoir un plan d’urgence prêt pour être capable d’installer (dans un délai de 5 jours) tous les lits médicaux nécessaires pour répondre à une hypothétique hausse rapide du nombre de cas. 

Munissez vous donc de masques et de gel hydroalcoolique pour votre séjour à Fuerteventura

Les îles Canaries dans la nouvelle normalité ce 21 juin

Ángel Víctor Torres, président du gouvernement des Canaries, est apparu ce vendredi pour informer de tous les détails évalués au sein du Conseil du gouvernement des Canaries concernant l’entrée de l’archipel dans la « nouvelle normalité » ce dimanche 21 juin à 00h00.
L’élaboration des mesures du décret-loi, qui n’a pas pu être clôturée jeudi dernier et a fini d’être peaufinée vendredi, lors d’une réunion de l’exécutif canarien, précise une série de règles pour entrer pleinement dans la « nouvelle normalité » souhaitée, après trois mois de tentatives pour arrêter et combattre la pandémie de coronavirus.

M. Torres a annoncé que nous sommes face à « un document large et consensuel, qui établit une série d’actions et de recommandations » à réaliser à partir de dimanche prochain, le 21 juin, lorsque les Canaries entreront officiellement dans ce nouveau scénario.

Une série d’obligations de précaution et de protection telles que la distance de sécurité d’un mètre et demi et l’utilisation d’un masque si cela n’est pas possible. En outre, le président du gouvernement des îles Canaries a mentionné « la limitation de capacité pour les événements généraux qui établit un maximum de 1 000 personnes dans les espaces ouverts et de 300 personnes dans les espaces fermés ». Exceptionnellement, et sur une base individuelle, « il peut y avoir des événements avec plus de capacité, sous réserve de l’approbation du gouvernement des Canaries », a souligné M. Torres.

Quant aux mesures pour le secteur de la restauration, le président de l’exécutif canarien, a précisé qu' »il n’y aura pas de capacité dans les secteurs de la restauration ». Toutefois, « le client ne peut pas occuper une table sans que les responsables de l’établissement ne supervisent cette action ». En outre, tout établissement local ou commercial ne peut ouvrir plus de 75 % de la capacité autorisée, à l’exception des espaces tels que les bureaux de tabac, les commerces alimentaires ou les pharmacies, entre autres, qui n’auront pas de limite de capacité. Les cinémas, théâtres, musées, salles d’exposition et bibliothèques seront également fermés, mais avec les mesures appropriées pour les séparer et en contrôler l’accès.

Torres a confirmé qu’il y aura des tests de température dans les aéroports de l’archipel
M. Torres a également confirmé que des tests de température seront effectués dans les aéroports de l’archipel. En outre, un protocole spécifique sera mis en œuvre pour les événements sportifs qui ne sont pas régis par des organismes professionnels, et ceux-ci ne dépasseront pas 75 % de la capacité du site. Elle ne doit donc pas dépasser 1 000 personnes dans les espaces ouverts et 300 personnes dans les espaces fermés.

En ce qui concerne la vie nocturne, les pubs et les discothèques, Ángel Víctor Torres a confirmé que « ceux qui sont ouverts au public et qui consomment à table peuvent ouvrir, en gardant leurs distances et sans dépasser la capacité établie par l’accord gouvernemental sur la « nouvelle normalité » qui arrive aux Canaries »

Sur les événements sportifs qui ne sont pas régis par des organismes professionnels doivent effectuer un protocole spécifique et ne dépassant pas 75% de la capacité de la capacité
Enfin, M. Torres a également souligné que « la responsabilité individuelle et collective n’est en aucun cas éliminée. « Si les choses se passent bien, nous allons permettre des activités plus diversifiées qui sont maintenant réservées ou le déblocage de capacités dans certains secteurs ». Avec l’arrivée de la « nouvelle normalité », un nouveau scénario s’ouvre dans l’archipel à partir de ce dimanche. « Après le grand travail qui a été fait aux îles Canaries, le plus important est que tout soit bien articulé et que cela se fasse avec prudence, car il y a toujours de la place pour la révision », a-t-il déclaré.

Retour des touristes le 21 juin en Espagne

Le Gouvernement espagnol a décidé d’avancer l’ouverture de ses frontières au 21 juin au lieu du 1 juillet pour les pays européens, sauf le Portugal.

Les îles Canaries réaliseront des tests de détection des coronavirus sur les touristes qui se rendent dans les îles si les pays d’origine n’effectuent pas ces contrôles. Le gouvernement régional continuera de renforcer la surveillance d’éventuelles contagions importées au-delà du 1er juillet, date de la levée des frontières dans l’Union européenne.

C’est ce qu’a déclaré le président des îles Canaries,  Ángel Víctor Torres , dans des déclarations au  ser , où il a expliqué qu’un test sérologique « qui coûte 20 euros » devait continuer d’être effectué avant de monter à bord d’un avion. « S’il n’est pas possible qu’ils soient fait à l’origine, ce sera fait à destination », a-t-il dit.

Bruxelles a annoncé ce jeudi la levée progressive de la fermeture des frontières européennes à partir de lundi prochain; une étape de désescalade qui s’achèvera le 1er juillet avec l’ouverture des frontières extérieures.

Cependant, Torres a expliqué qu’il considère – et cela est rappelé « tous les dimanches » par le président, Pedro Sánchez, lors de la réunion avec le reste des dirigeants autonomes – que la meilleure option pour réactiver le tourisme sans risque est de continuer à appliquer ces contrôles.

Cependant, le président canarien reconnaît que la décision « ne dépend pas uniquement du gouvernement espagnol », bien qu’il ait précisé que les contrôles seront effectués sur « tous les voyageurs », et pas seulement sur les touristes. L’objectif est de «ne pas réactiver »des flambées provenant d’infections importées.