Ángel Víctor Torres, président du gouvernement des Canaries, est apparu ce vendredi pour informer de tous les détails évalués au sein du Conseil du gouvernement des Canaries concernant l’entrée de l’archipel dans la « nouvelle normalité » ce dimanche 21 juin à 00h00.
L’élaboration des mesures du décret-loi, qui n’a pas pu être clôturée jeudi dernier et a fini d’être peaufinée vendredi, lors d’une réunion de l’exécutif canarien, précise une série de règles pour entrer pleinement dans la « nouvelle normalité » souhaitée, après trois mois de tentatives pour arrêter et combattre la pandémie de coronavirus.

M. Torres a annoncé que nous sommes face à « un document large et consensuel, qui établit une série d’actions et de recommandations » à réaliser à partir de dimanche prochain, le 21 juin, lorsque les Canaries entreront officiellement dans ce nouveau scénario.

Une série d’obligations de précaution et de protection telles que la distance de sécurité d’un mètre et demi et l’utilisation d’un masque si cela n’est pas possible. En outre, le président du gouvernement des îles Canaries a mentionné « la limitation de capacité pour les événements généraux qui établit un maximum de 1 000 personnes dans les espaces ouverts et de 300 personnes dans les espaces fermés ». Exceptionnellement, et sur une base individuelle, « il peut y avoir des événements avec plus de capacité, sous réserve de l’approbation du gouvernement des Canaries », a souligné M. Torres.

Quant aux mesures pour le secteur de la restauration, le président de l’exécutif canarien, a précisé qu' »il n’y aura pas de capacité dans les secteurs de la restauration ». Toutefois, « le client ne peut pas occuper une table sans que les responsables de l’établissement ne supervisent cette action ». En outre, tout établissement local ou commercial ne peut ouvrir plus de 75 % de la capacité autorisée, à l’exception des espaces tels que les bureaux de tabac, les commerces alimentaires ou les pharmacies, entre autres, qui n’auront pas de limite de capacité. Les cinémas, théâtres, musées, salles d’exposition et bibliothèques seront également fermés, mais avec les mesures appropriées pour les séparer et en contrôler l’accès.

Torres a confirmé qu’il y aura des tests de température dans les aéroports de l’archipel
M. Torres a également confirmé que des tests de température seront effectués dans les aéroports de l’archipel. En outre, un protocole spécifique sera mis en œuvre pour les événements sportifs qui ne sont pas régis par des organismes professionnels, et ceux-ci ne dépasseront pas 75 % de la capacité du site. Elle ne doit donc pas dépasser 1 000 personnes dans les espaces ouverts et 300 personnes dans les espaces fermés.

En ce qui concerne la vie nocturne, les pubs et les discothèques, Ángel Víctor Torres a confirmé que « ceux qui sont ouverts au public et qui consomment à table peuvent ouvrir, en gardant leurs distances et sans dépasser la capacité établie par l’accord gouvernemental sur la « nouvelle normalité » qui arrive aux Canaries »

Sur les événements sportifs qui ne sont pas régis par des organismes professionnels doivent effectuer un protocole spécifique et ne dépassant pas 75% de la capacité de la capacité
Enfin, M. Torres a également souligné que « la responsabilité individuelle et collective n’est en aucun cas éliminée. « Si les choses se passent bien, nous allons permettre des activités plus diversifiées qui sont maintenant réservées ou le déblocage de capacités dans certains secteurs ». Avec l’arrivée de la « nouvelle normalité », un nouveau scénario s’ouvre dans l’archipel à partir de ce dimanche. « Après le grand travail qui a été fait aux îles Canaries, le plus important est que tout soit bien articulé et que cela se fasse avec prudence, car il y a toujours de la place pour la révision », a-t-il déclaré.