Fuerteventura entrera demain jeudi en alerte de niveau 2 pour covid. Le décret sera approuvé par l’Exécutif canarien lors de la réunion du Conseil des gouverneurs qui se tiendra cet après-midi.

Le Cabildo de Fuerteventura et les six communes de Fuerteventura attendent la décision de l’Exécutif avant d’adopter les mesures du Plan d’urgence insulaire ou d’adopter les restrictions annoncées par La Oliva et Tuineje, aujourd’hui désactivées après avoir connu cette dernière heure.

Cela implique un durcissement des mesures restrictives, qui se traduit, entre autres préceptes, par l’  avance du couvre-feu à 23h00, la réduction de la capacité à 50% dans les transports en commun, ainsi que dans des rencontres entre non-cohabitants , qui vont de six à quatre personnes. Depuis samedi, le Journal Officiel des Îles Canaries (BOC) recueille le décret 1/2021, du 7 janvier, qui contient ces dispositions spécifiques et temporaires pour  contenir la propagation du SRAS-CoV-2  dans l’archipel.

De plus, les réunions de personnes non cohabitantes sont limitées à un maximum de quatre, tant dans les espaces publics que privés, il ne peut donc pas y avoir plus de quatre personnes aux tables des restaurants. De plus, la capacité des transports publics est réduite à 50%, la surveillance étant renforcée aux heures de pointe pour éviter les foules.

En ce qui concerne les  visites dans les centres de santé et les maisons de repos , au niveau d’alerte 2, elles sont limitées et doivent être supervisées par le personnel de ces centres eux-mêmes. Il est également recommandé d’augmenter la ventilation dans les espaces pour réduire le risque de contagion.